Port du masque et la malentendance

Une pensée particulière ce matin pour les personnes malentendantes dont je fais partie. Le port du masque nous retire la lecture labiale, la communication non verbale qui nous aide, en temps normal, à suivre une conversation, à comprendre tout simplement ce que l’interlocuteur nous dit. Le timbre de la voix se retrouve étouffé dans le masque, la portée vocale devient lointaine, souvent inaccessible.

Une pensée pour ces étudiants malentendants qui ne vont pas pouvoir suivre en cours, aux salariés qui ne vont plus pouvoir interagir avec leur clients ou collègues, à tous ceux qui vont devoir fournir encore plus d’efforts que d’ordinaire. Les situations sociales pouvaient déjà nous procurer du stress, elles vont devenir un challenge.

Le port du masque altère aussi la communication entre personnes entendantes. Elles expérimentent en ce moment ce que nous vivons en temps normal.

La surdité ne se voit pas. Elle touche à tout âge. Elle isole et nous prive bien souvent de la relation à l’autre.

Une pensée particulière ce matin à cette secrétaire médicale qui a su s’adapter, retirer son masque le temps de me parler, qui a sourit et a pris le temps malgré le monde qui attendait, sans que je me sente rabaissée.

Une pensée particulière à sa collègue qui s’est énervée parce qu’elle m’avait appelée deux fois et que je ne comprenais pas pourquoi j’attendais si longtemps, qui n’a pas voulu retirer son masque et a donc tout bonnement laisser tomber ses questions, elle-même sous le stress.

 Bonne rentrée à tous.